Planification Familiale au Burkina Faso
Recherche

FINANCEMENT DE LA PF PAR LES MENAGES

Les ménages participent au financement des produits contraceptifs à travers le recouvrement des coûts. Dans le secteur public, ce recouvrement s’effectue à travers la vente à cout subventionné (97 % maximum) des produits contraceptifs. Il existe un arrêté interministériel (Ministre de la Santé et Ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat) qui fixe les prix des médicaments y compris les contraceptifs par niveau de soins conformément au tableau ci-dessous. Mais, des barrières persistent en ce qui concerne l’accès financier des populations aux produits contraceptifs. Ils existent des couches de la population qui ne peuvent toujours pas s’offrir les contraceptifs même avec les coûts subventionnés. L’ABBEF a pris des initiatives en offrant gratuitement des méthodes contraceptives à certaines personnes jugées indigentes et qui de fait ne peuvent pas payer. Les coûts les plus insupportables par certaines tranches de la population concernent surtout les méthodes de longue durée comme le DIU et le Jadelle.

Les Menages

Taux de recouvrement pour chaque produit contraceptif fixe de commun accord entre le Ministère de la Sante et le Ministère du Commerce.


Méthodes Taux de recouvrement (%)
Jadelle 2,98%
Dépo-provéra 36,2%
Microgynon 30,89%
Microlut 28,32%
Condom Male 24,25%
Condom Femelle 3,66%
Source DSME

Au niveau du secteur public, les recettes générées par la vente des contraceptifs sont utilisées pour le réapprovisionnement et au renforcement des stocks au niveau périphérique (district, Centre de Santé et de Promotion Sociale). Au niveau de la CAMEG, les recettes sont reversées utilisées pour l’acquisition de produits contraceptifs via la CAMEG pour renforcer le stock à ce niveau. Au niveau du marketing social, les contraceptifs sont vendus à coûts subventionnés et les recettes de recouvrement des coûts sont reversées dans les comptes de PROMACO pour la mise en œuvre de ses activités.

Les prix des contraceptifs au niveau des officines privées sont assez élevés et donc généralement au-dessus du pouvoir d’achat d’une grande tranche de la population. Ce secteur dispos de sa clientèle propre composé d’une tranche de la population pouvant accéder à ces contraceptifs.

Haut de Page