Planification Familiale au Burkina Faso
Recherche

FLUX DES PRODUITS

La majorité des organisations suivent l’envoi des produits vers les districts sanitaires qui les reçoivent. Elles rendent compte du flux des produits en maintenant des données de distribution et/ou de vente. La CAMEG utilise un système de distribution Moyenne Mensuelle (DMM) pour suivre la quantité des contraceptifs consommés par an et pour fixer un stock minimum et maximum afin de prévenir les ruptures de stock.
En outre, le pays a adhéré au système d'alerte précoce en fin 2011, en fournissant mensuellement un rapport de suivi de planification des approvisionnements au projet DELIVER/USAID pour soumission au donateur. Cela permet de suivre le stock du magasin central et de minimiser les ruptures de stock. L’UNFPA appuie le pays dans le renforcement des capacités des acteurs sur les systèmes d’informations en gestion logistique (SIGL).

Flux des contraceptifs des organisations internationales vers les organisations exécutant des programmes de PF

Dès lors que les organisations de PF émettent des prévisions sur les besoins de produits contraceptifs, les donateurs sont chargés d’approvisionner et de programmer l’envoi de commodités en fonction des besoins du programme. Les projets financés par l’USAID envoient des demandes de produits à la mission WARP à Accra, qui sont ensuite envoyées à la Division de Sécurisation des Commodités et Logistique à Washington. Cette agence émet les commandes correspondantes en fonction d’un calendrier donné.

la commande au siège de l’UNFPA à Copenhague. Toutes les commandes de l’UNFPA provenant de tous les pays sont ensuite regroupées afin d’émettre une commande unique, dont les produits seront envoyés à chaque pays demandeur. Cette commande unique ou groupée a pour avantages de réduire les coûts et les délais de livraison.

Les organisations et sources de financement fournissent des contraceptifs dans des délais différents en fonction du processus parfois long de validation des demandes et d’envoi des commandes. Lorsque l’UNFPA et l'USAID commandent des contraceptifs à l’étranger, ceux-ci sont stockés à l'entrée du pays au siège de la CAMEG (Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels Génériques et de consommables médicaux) qui en assure la distribution travers ses 10 agences commerciales régionales. Les agences régionales de la CAMEG approvisionnent les districts sanitaires selon leurs besoins, ainsi que certaines ONG reconnues d’utilité publique comme l’ABBEF, MSI Burkina Faso, et PROMACO. Les ONG reçoivent des produits contraceptifs par les agences commerciales de la CAMEG ou les DRD, selon leur proximité au dépôt.

L’ABBEF, affiliée à l’IPPF, envoie une sollicitude pour une partie de ses besoins de contraceptifs à l’IPPF, ainsi que pour d’autres besoins de produits achetés localement à la CAMEG grâce au financement de l’UNFPA.

Marie Stoppes International (MSI) Londres était l’unique donateur de contraceptifs pour MSI Burkina Faso de 2009 à 2011 ; cependant, en 2011 MSI Burkina Faso a passé un accord avec la CAMEG pour avoir accès aux contraceptifs subventionnés, ainsi qu’aux produits financés par l’UNFPA. Cette stratégie permet à l’organisation de destiner la plus grande partie de ses ressources aux activités opérationnelles du programme et à l’expansion de la couverture de celles-ci.

Le programme de marketing social (PROMACO) a son propre réseau de distribution, reposant principalement sur la distribution communautaire pour accéder à la population. PROMACO donne les condoms masculins (Prudence®), les condoms féminins (Saramani®), et les pilules (PLANIF®) aux grossistes, ONG, pharmacies, et salons de coiffure. PLANIF® est le seul contraceptif distribué par PROMACO qui est disponible dans le secteur public parce que les produits sont stockés à la CAMEG et peuvent être achetés par les structures sanitaires publiques. Les organisations communautaires sélectionnées par l’ONG RENCAP reçoivent des kits de PF de démarrage (composés de préservatifs féminins, masculins et des pilules) en provenance des Dépôt Répartiteur de District (DRD). Ces kits sont dotés par le Ministère de la santé. Très souvent Ils reçoivent aussi des kits de renforcement par le même canal.

FLUX DES COMMODITÉS CONTRACEPTIVES AU BURKINA FASO

Source: USAID/DELIVER Project: The Logistics Handbook, A Practical Guide for the supply chain. Management of Health Commodities.
Légende:
Bailleurs de Fonds Bilatérale
Bailleurs de Fonds Multilatérale
ONG
Commercial
L’État

Haut de Page